X
Email : 

POLAR ZONE LIVRE

L’AVIS DE MURIEL LEROY

 


Qu’en dire ? Ce livre fait partie des ovnis littéraires pour moi ! Il n’est pas à proprement parler dans le style de roman noir que j’affectionne  mais j’avoue en être sortie totalement estomaquée, bouleversée… L’écriture est toujours aussi fluide, acérée et percutante et participe grandement à la qualité de ce texte ou se jouxtent colère, douleur, désespoir principalement mais aussi de la réflexion…tous les mots même crus sont soigneusement choisis.
Il fait mal par la violence et la souffrance qui en ressortent ! Quand on lit ce récit au premier degré il ne parle que de sexe et de drogue mais au-delà de ça l’auteur réussit l’exploit de nous faire vibrer avec son personnage principal tellement sont omniprésent tout au long du récit son calvaire  et la destruction…
Le sexe, cru dans ce roman, et la drogue ne sont  que des moyens d’anéantissement de l’autre, mais aussi une méthode pour s’évader du monde dans lequel il vit… Tout au long du roman on ressent ce besoin de vibrer, de vivre tout en échappant au néant qui les engloutissent peu à peu, lui et sa compagne…Ils s’entrainent mutuellement  vers le fond tout en tentant de s’en extraire.


Quête sans limite pour eux jusqu’au final, glaçant !
Ce livre est fort et profond. Ghislain Gilberti nous offre là encore une palette de son talent, il est là où on ne l’attend pas, dans la noirceur de l’âme humaine, pas de manichéisme non plus, puisqu’il prouve que le bien et le mal coexistent en chacun de nous suivant les périodes ! Ce livre en est donc l’écho parfait ! … On a là un héros à contre-emploi, loin du personnage sympathique au départ mais que l’on apprend à aimer au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. Ce protagoniste reste lucide sur la société dans laquelle il vit, mais tentera de s’accrocher pour résister à la descente aux Enfers, « au chaos » .


En Conclusion, lire ce livre ne vous laissera pas indifférent, tant la souffrance est palpable bien au-delà des mots. Il en est même bouleversant, même les propos crus ne raisonnent alors plus de la même manière, et seule l’atmosphère prend alors toute son ampleur. Il s’agit d’une histoire d’amour non conventionnelle, car il n’y a pas là de poésie, juste du brut, de la douleur et de l’autodestruction ! mais un conseil Plongez, vous ne le regretterez pas !
Un conseil toutefois Âmes sensibles s’abstenir !