X
Email : 

Laurent Obertone BIOGRAPHIE | BIBLIOGRAPHIE

 ACCEDER AUX LIVRES DE CET AUTEUR


"UNE ÉCRITURE QUI RELÉVE À LA FOIS DE LA NÉVROSE ET DU GÉNIE"
AUGUSTIN TRAPENARD (LE GRAND JOURNAL, 2013)

Laurent Obertone, né en 1984, est sans histoire, dans tous les sens du terme. Pourquoi un pseudonyme ? Comme tous les autres : esthétique et tranquillité. Pourquoi tant de « mystères » ? « On ne sort de l’ambiguïté qu'à son détriment », disait de Retz, et le mystère est simplement son caractère. 

Travailleur, hutin, intérieur, amateur de lectures scientifiques, d'éthologie et de littérature, Obertone est solitaire et discret, n'a ni le goût du flamboiement ni le don de l'épate. Indépendant, il n'est proche d'aucun parti, d'aucune organisation, d'aucune association. Il résume en un mot son époque, son travail et sa pensée : « dystopie ».

Évalué en institut spécialisé, son quotient intellectuel est arrêté à 154. Diplômé d'histoire, de journalisme, d'anthropologie et de statistiques, admis à Saint-Cyr, le sort a fait de lui un écrivain. Après avoir publié plusieurs chroniques sur le site Surlering.com, il devenait auteur, en janvier 2013, avec la parution aux éditions Ring de La France Orange Mécanique, enquête majeure sur l'insécurité, aux 200 000 lecteurs. En août 2013, toujours chez Ring, il publiait son chef d'œuvre Utøya, une minutieuse enquête sur la tuerie d'Anders Behring Breivik, écrite à la première personne, dans la tête du tueur. En janvier 2015, La France Big Brother, enquête sur le conditionnement médiatique, fut malgré un boycott sans précédent soutenue par des dizaines de milliers de lecteurs. 

Ses prochains projets s'annoncent plus détonants encore...  Il fait partie du Ring wall of fame.

"OBERTONE MARCHE SUR LES TRACES DE TRUMAN CAPOTE"
(EMMANUEL HECHT, L'EXPRESS, 2013)